Le sèche-linge est l’un des appareils électroménagers les plus énergivores de la maison. Pourtant, avec quelques petites précautions, il est possible d’économiser sur les factures.

Sèche-linge comment économiser
Sèche-linge, comment économiser ? – Imilanesi.NanoPress.it

Le sèche-linge électroménager pour quelques-uns est désormais présent dans de nombreux foyers italiens : il est sans doute pratique, car il permet de sécher le linge sans avoir à l’accrocher aux cordes après le lavage, mais en même temps il consomme vraiment beaucoup d’énergie. énergie.

Compte tenu des coûts énergétiques très élevés, est-il nécessaire de renoncer au confort d’utilisation du sèche-linge ? Pas forcément, puisqu’il suffit de prendre quelques petites précautions pour économiser de l’énergie , et donc de l’argent, tout en continuant à utiliser le sèche-linge. 

Quelle est la consommation moyenne d’un sèche-linge ?

Pour savoir approximativement combien consomme cet appareil, il faut d’abord préciser qu’il existe trois types de sèche-linge , qui ont des types de fonctionnement différents et, par conséquent, des consommations très différentes. Les trois types de séchoirs sont à condensation, à évacuation et à pompe à chaleur.

Les séchoirs à condensation fonctionnent avec une résistance électrique qui produit de la chaleur. Grâce au ventilateur, la chaleur circule dans le tambour et l’humidité des vêtements encore mouillés se condense et s’accumule dans le compartiment approprié. Un séchoir de ce type a une consommation moyenne d’environ 4 kW/h pour chaque processus de séchage. 

 Le deuxième type de séchoir, celui à évacuation, fonctionne plus ou moins comme celui à condensation. Un ventilateur a pour fonction d’aspirer l’humidité du linge, qui sera cependant expulsée par un tuyau d’évacuation, un peu à la manière d’une machine à laver. Le fonctionnement étant similaire, la consommation est également très similaire. Enfin, le séchoir à pompe à chaleur est certainement le modèle qui optimise le mieux la technologie et les économies, ainsi que l’un des plus récents. Dans le tambour du séchoir, l’air est chauffé avec une méthode qui n’est pas très différente de celle des climatiseurs d’air. Ce type de séchoir est sans doute le plus économique, en effet lors d’un cycle de séchage on estime une consommation d’environ 1 kW/h. Une belle économie par rapport aux modèles précédents

Comment économiser de l’argent avec le sèche-linge

 Lorsqu’on parle de consommation d’appareils électroménagers, il faut rappeler l’importance de la classe énergétique à laquelle ils appartiennent . En effet, la consommation d’un appareil de classe A ou supérieure est nettement inférieure à celle d’un appareil de classe C ou D.  Mais même si l’on utilise un sèche-linge doté d’une pompe à chaleur de classe énergétique élevée, la consommation, aussi minime soit-elle, sera cependant présente. .

 Vous devez donc réfléchir non seulement à la manière mais également au moment de démarrer le sèche-linge .

De nombreuses sociétés d’énergie proposent à leurs clients des tarifs bi-horaires par tranches : cela signifie que le prix à la consommation est plus élevé en semaine (dans une plage de 8h00 à 19h00) et plus bas le soir et le week-end. Si vous disposez d’un tarif double, vous pouvez profiter de cet avantage économique en activant le sèche-linge après les heures les plus coûteuses, ou en utilisant le week-end, afin d’optimiser également le lavage des vêtements et également de faire en sorte que la machine à laver consomme moins.  Dans le cas d’un tarif énergétique qui n’est pas bihoraire, vous pouvez toujours économiser sur votre facture et utiliser l’appareil de manière plus rationnelle et consciente. Il suffira par exemple de démarrer le sèche-linge uniquement lorsqu’il sera complètement chargé , de manière à optimiser les cycles et à économiser de l’énergie en en effectuant un au lieu de deux.
En outre, il ne faut pas sous-estimer le fait que les économies d’énergie commencent dès le lavage en machine . Si vous choisissez un cycle d’essorage maximum, vous aurez moins de vêtements humides, ce qui réduira considérablement la charge de travail du sèche-linge. Les vêtements sécheront plus rapidement et les cycles de séchage consommeront beaucoup moins.

Sèche-linge et lave-linge
Sèche-linge et lave-linge – imilanesi.nanopress.it

 Le nettoyage de l’appareil est tout aussi important. Nettoyer régulièrement le filtre pour optimiser les performances de votre sèche-linge contribuera à réduire les déchets. De plus, de nombreuses machines intègrent une fonction anti-froissage, sans doute très utile mais tout aussi coûteuse en termes d’énergie utilisée (et de factures).

Il serait préférable d’éviter autant que possible d’utiliser ce mode.  Enfin et surtout, quand et si possible, il est toujours préférable de sécher à l’air libre. Ce sera certes plus exigeant en termes de temps, mais cela profitera à votre facture.